Pour toutes vos commandes passées avant le 22 décembre LIVRAISON À DOMICILE GARANTIE pour noël !

COMMENT ORGANISER UN BIVOUAC DE 24H ?

Partir en bivouac permet de découvrir la nature, mais aussi de profiter de sa tranquillité en toute simplicité. Au contraire du camping sauvage, le bivouac est employé par des sportifs en randonnée souhaitant dormir après une longue journée de marche. Ils n’ont donc pas d’autres choix que de poser leur camp en pleine nature.

Cette pratique n’est donc pas une mince affaire ! La préparation et l’organisation sont des éléments essentiels lorsque l’on souhaite partir à l’aventure. Pour cela, l’équipe Montisport vous offre ses précieux conseils afin que vous puissiez vous organiser au mieux et réussir votre bivouac à tous les coups !  

PRÉPARATION ... ET RENSEIGNEMENTS

Afin de savoir où vous mettez les pieds, il est essentiel de se renseigner sur l’endroit où vous souhaitez aller. Pour cela, de nombreux offices de tourisme sont disponibles partout en France, ainsi que divers sites de trajets pour randonnée

D’un point de vue légal, vous êtes autorisé à camper partout, sauf dans les endroits interdits. Cependant, poser votre campement est interdit dans certains lieux publics tels que: 

  • Sur les routes et voies publiques
  • Aux abords de monuments historiques
  • Sur les bords de mer
  • A moins de 200 mètres des points d’eau utilisés pour la consommation
  • Dans les sites patrimoniaux et les parcs Nationaux tels que dans les Cévennes, dans les Pyrénées, le Mercantour ou dans les DOM-TOM, où vous devrez vous plier à des règles spécifiques afin notamment de préserver la biodiversité. 

CHOISIR LE BON ÉQUIPEMENT

Pour un bivouac de 24 heures, vous pouvez opter pour un sac à dos disposant d’un volume de 30 à 35 litres, comme ceux de la marque Millet ou Lafuma. Cela sera suffisant pour emmener votre matériel et ne pas avoir un sac avec un poids trop important. A savoir que le poids du sac doit être porté essentiellement sur le bassin. Pour cela, la ceinture abdominale jouera là un grand rôle dans la répartition du poids et vous pourrez desserrer les bretelles pour avoir un meilleur confort de portage.

Votre Couchage

  • Si vous ne souhaitez pas dormir à la belle étoile, emportez une tente dont la dimension dépendra du nombre de personnes. Par exemple, pour deux personnes, une tente 2/3 places sera appréciable. Vous pourrez rentrer facilement à deux, et la place supplémentaire permettra de mettre vos sacs à dos à l’abri. Un large choix s’offre à vous parmi nos tentes ElementerreCampsMSR et Trigano ! 
  • Un matelas une place ou deux places, à vous de choisir ! De plus en plus compact et léger, il ira parfaitement au fond de votre sac, ou au-dessus de la poche principale, tenu par des sangles. Nous disposons d’une sélection de qualité parmi les marques ThermarestTriganoCamps et Elementerre ! Attention, prévoyez toujours un kit de réparation au cas où un trou apparaîtrait dans le matelas ! Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre article complet ICI.
  • Un sac de couchage Lafuma ou Millet 3 saisons ou estival en fonction de votre localisation et l’altitude, le temps prévu ainsi que la saison. 

Vos Accessoires

  • Afin de vous préparer à manger, optez pour un réchaud à gaz PrimusOptimus ou MSR ainsi qu’une popote 1 à 2 personnes selon les besoins. 
  • Prévoyez des vêtements de rechange pour le lendemain, plus ou moins chaud selon la saison et votre localisation. Pensez aussi que le temps peut se gâter, et vous aurez toujours besoin d’un vêtement imperméable Gore-Tex avec vous ! Vous pouvez consulter notre article spécial vêtements de randonnée ICI pour plus d’informations. 
  • Pour vous repérer, optez pour une montre connectée, un plan détaillé ou une boussole
  • Pour votre hygiène optez pour des lingettes
  • Afin de ne pas laisser de déchets derrière vous, pensez aux sacs-poubelles ! 
  • Parce qu’un imprévu est vite arrivé, pensez à toujours avoir une trousse de secours Pharma Voyage ainsi qu’une couverture de survie Trigano 
  • Une lampe frontale Petzl lorsque la nuit tombe. Retrouvez pour cela notre article ICI
  • Un couteau multifonction.

MONTER VOTRE CAMP

Bien monter votre campement vous permettra ensuite de passer une bonne nuit et de profiter d’un sommeil réparateur après une longue journée de marche. Pensez à monter votre camp avant que la nuit tombe !

Afin d’avoir la meilleure surface possible, il y a quelques critères à évaluer. Tout d’abord, installez-vous sur une surface plane afin de ne pas rouler dans votre tente la nuit. Nous vous conseillons d’éviter de vous installer sur un point culminant pour ne pas être vulnérable en cas d’orage. Les anciens lits de rivières qui sont asséchés sont aussi à proscrire en cas de fortes pluies et vous éviterez de transformer votre tente en piscine !  Enfin, évitez de vous mettre au pied d’une falaise où les risques d’éboulements sont fréquents.

La dernière étape avant de commencer à monter votre camp consiste à vérifier que le terrain ne dispose pas de cailloux ou de débris. Cela permettra de ne pas abimer votre matériel, et de vous assurer un meilleur confort. De plus, pensez à vérifier le sens du vent. En effet, il est préférable de mettre l’entrée de votre tente dos au vent pour ne pas l’endommager en cas de fortes bourrasques.

Afin d'avoir de plus grandes informations sur le montage d'une tente, consultez notre article spécialement prévu pour cela !

Le matelas ainsi que votre duvet sont à installer directement après cette étape. Cela vous permettra de ne pas avoir à le faire juste avant de vous coucher.

Si le lieu dispose des autorisations nécessaires afin de faire un feu, vous pouvez penser à installer votre feu de camp. Cependant, certaines règles sont à prendre en compte afin de penser à votre propre sécurité, mais aussi à la sécurité de nos forêts. Réfléchissez avant de faire un feu !

Si votre bivouac se déroule pendant l’été, évitez de faire un feu au milieu d’une nature sèche, facilement inflammable. De plus, faire un feu à proximité de son camp est déconseillé. Mieux vaut s’éloigner afin d’éviter tout risque, pour vous, mais surtout pour la nature. Enfin, il faut faire attention aux espaces protégés : c’est pourquoi il est préférable de se renseigner sur l’endroit où vous souhaitez aller avant de partir en bivouac.

COMMENT BIEN SE NOURRIR

Se nourrir lors d’une randonnée autonome est un vaste sujet. Il est important d’avoir avec vous les bons aliments afin de reprendre des forces pour le lendemain, mais aussi de vous réchauffer et vous réconforter après une longue journée de marche. Une alimentation calorique est donc à privilégier, sans oublier que l’espace dans votre sac est restreint.

Ainsi, vous pouvez opter pour des aliments déshydratés, des pâtes ou de la semoule. Il faut privilégier les aliments secs, qui tiennent dans le temps. Si vous êtes un fin connaisseur de la nature et de son contenu, vous pourrez agrémenter votre plat de vos trouvailles : baies, champignons, herbes… la nature à beaucoup à vous offrir. Enfin, pensez à prendre un dessert qui vous fasse plaisir : chocolat, fruits secs, et autres. Une touche de sucré est toujours la bienvenue !

Pensez aussi à vous hydrater correctement ! Après une longue journée de marche, votre corps aura éliminé beaucoup d’eau grâce à la transpiration notamment. Vous devez donc veiller à toujours avoir de l’eau avec vous. Si votre gourde n’en contient plus, vous pouvez vous réalimenter dans les ruisseaux ou autres points d’eau, en prenant soin de prendre des pastilles pour purifier l’eau.  

PASSER UNE BONNE NUIT DE REPOS...

Passer une nuit dans la nature est toujours un moment spécial. Vous pourrez profiter d’un spectacle sonore incroyable, mais aussi de l’aspect reposant que la nature vous offre. Mais avant de vous endormir, nous vous conseillons quelques détails à ne pas oublier

  • Ne laissez pas de nourriture dehors ! Les animaux sauvages pourraient avoir l’idée de venir grignoter, et ceci peut être très mauvais pour eux… et dangereux pour vous. 
  • Mettez vos sacs à dos et vos chaussures à l’abri ! Vous pouvez les rentrer dans la tente si vous en avez la place, ou alors les disposer dans l’abside de votre tente. Il faut à tout prix éviter l’humidité !
  • Mettez votre lampe frontale à portée de main ! 
  • Pensez à ne pas trop vous habiller dans votre duvet ! Une sudation trop importante ne sera pas agréable. Pensez à protéger votre tête avant tout car la plus grande partir de la perte de chaleur vient de cette partie du corps. 

AVANT DE REPRENDRE LA ROUTE...

Avant de reprendre votre route, veillez à respecter le principe du « Leave No Trace ».

Afin de protéger au mieux la nature, nous vous invitons à ne pas laisser de déchets derrière vous. Emporter un sac poubelle que vous pourrez mettre dans votre sac de randonnée ! De plus, respectez la faune et la flore environnante : ne laissez pas de nourritures aux animaux sauvages (cela peut ne pas être bon pour leur organisme), minimisez les feux de camp comme indiqué ci-dessus, et laissez les éléments se trouvant dans la nature à leur place.

NOTRE SELECTION